D&D n°786 – Même pas drôle

 

« Fan Man » de William Kotzwinkel

Je ne sais pas s’il existe un mot pour la nostalgie des choses que l’on n’a pas vécues, mais j’ai souvent cette impression quand je rencontre des gens qui parlent des années 60-70 alors qu’ils n’étaient pas nés ou à peine. Ce doit être la motivation de l’éditeur qui a fait traduire en 2008 ce bouquin de 1974.

Alors c’est peut-être rigolo en amerloque, peut-être. C’est l’histoire d’un hippie crasseux défoncé en permanence qui vend des ventilateurs (d’où le titre) et tente de monter une chorale avec des filles de moins de quinze ans qu’il essaye de sauter. Cela avait sans doute des échos avec une actualité new-yorkaise à la fin des 60’. Mais cela ne correspond à rien aujourd’hui.

Désolé mais je n’ai pas ri une fois, même pas souri, alors que ce bouquin est vendu comme chef d’œuvre comique. C’est court, pourtant, mais je n’ai pas pu finir les 194 pages, mec. Comme chacun sait : l’humour est chose du monde bien mal partagée.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s