D&D n°779 – Drôle de truc

 

« Frankenstein délivré ou le nouveau Prométhée déchaîné » de Brian W. Aldiss

C’est vraiment une lecture étrange dans une construction des plus bizarres. Faut dire que le bouquin est sorti en 1973, une période particulière du monde occidental et de sa SF.

En 2020 (oui, encore cette manie des dates garanties fausses), il y a une guerre nucléaire entre la Terre et la Lune et tout le continuum perd sa cohérence. Joe, un paisible retraité, ancien conseiller du prez des States, subit un glissement spatio-temporel.  Il se retrouve à Genève en 1816, quand Mary Shelley écrit son Frankenstein. Mais il ne s’agit plus d’un roman car Victor existe bien et vient de libérer sa créature.

Du coup le narrateur rencontre Byron, Shelley et Mary, avec qui il passe une journée d’amour (fantasme spatio-temporel ?). Il veut qu’elle intervienne (comment ?) pour empêcher la pendaison de la servante de Victor (heureusement j’avais relu le Frankenstein de Shelley il y a peu). Victor disparait et Joe est accusé de son meurtre. Il est emprisonné. Puis il y a une inondation, il s’évade, puis le lac disparait, remplacé par un désert froid.

À L’image du temps qui se détraque de plus en plus, le lecteur est balloté d’un paysage à l’autre et d’une ambiance à l’autre. Le narrateur dérive dans ses pensées et dans ses actes. On a droit à des discussions philosophiques un peu attendues et répétitives sur le destin de l’humanité, la morale et la science. Tout d’un coup il y a deux lunes dans le ciel, puis on passe à autre chose. Je ne vous raconte pas la fin inracontable qui ressemble à la fin du monde.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s