D&D n°769 – Brutal mais sympathique

 

« Le Bâtard de Kosigan I. L’ombre du pouvoir » de Fabien Cerutti

D’habitude, je goûte moyennement la fantasy moyenâgeuse à la GRR ou à la Gentle qui n’en finit jamais. Mais, vous me connaissez, j’essaye de rester ouvert d’esprit. Alors – la faute à Pascal Godbillon – je tente ce Prix des Imaginales et des lycéens 2015. Eh ben, je me suis fait avoir. C’est prenant et bien enlevé. On ne s’ennuie pas et on est souvent surpris au détour d’un chapitre.

J’ai malgré tout été gêné par la deuxième trame narrative et épistolaire. Contrairement aux aventures impossibles du quasi invincible chevalier mercenaire dans une Champagne uchronique du XIVe siècle, elle concerne son héritier à la fin du XIXe. Sans doute est-ce aussi une façon de pousser le lecteur à acquérir la suite ?

Bon, encore un du microcosme, mais, pas comme d’autres plus en vue, celui-là a mérité ses prix, à mon mauvais goût et humble avis.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s