D&D n°759 – Interview avant sa mort

 

« Dernière conversation avant les étoiles » de Philip K. Dick, édité par Gwen Lee et Doris Elaine Sauter et traduit par Hélène Collon

Mon fils est un grave fan du monsieur. Il a piqué dans ma bibliothèque tous les bouquins de Dick achetés dans les 60’ et 70’ avant de dévorer l’œuvre complète, y compris « L’Exégèse » en cours de publication. Et il m’a offert celui-là pour Noël. J’ai déjà eu l’occasion de biftonner sur cet auteur incontournable et adoré en France. Ma relecture relativement récente de Le Dieu venu du Centaure  dispose de liens permettant de récapituler mes ressentis sur son œuvre (pour résumer : ils sont variés).

Ces longs enregistrements sont bizarres comme l’interviewé, capable d’écrire un roman en dix jours, inspiré par des voix venues d’ailleurs, peut-être est-ce Dieu ou alors des aliens qui seraient nos dieux comme nous humains serions les leurs ?  On ne sait pas, lui non plus, ça dépend. Il a aussi pas mal d’humour sur le monde qui l’entoure (en 1982, hein), sur la vieillesse et sur les femmes. Il a aussi une assez haute estime de sa qualité d’écrivain, mais c’est justifié. Relativement plaisant à lire, parfois rigolo, parfois répétitif et ennuyeux.

Pour amateurs et admirateurs, et ils sont légion.

Publicités

Une réflexion sur “D&D n°759 – Interview avant sa mort

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s