D&D n°755 – Oxford dans les sixties

 

« Endeavour, saison 4 » (2017), série créée par Russel Lewis

Ce n’est ni la première ni la dernière fois que je le dis : les Anglois savent faire des séries télé. Et ils s’en foutent des formats. Cette quatrième saison est constituée de quatre téléfilms d’une heure et demi. Avec à chaque fois, une enquête originale et difficile, à rebondissements, qui peut interférer avec les relations humaines compliquées qu’entretient le jeune Morse avec ses collègues, son mentor et la fille de ce dernier, et le reste du genre humain.

Comme déjà bavassé plus tôt, cette série préquelle qui n’a plus à voir avec les romans de Colin Dexter que par son personnage principal, est parfaitement imaginée et réalisée. Et, vous l’aurez compris, on y trouve bien plus qu’une enquête bien ficelée. Les acteurs y sont, comme d’habitude, remarquables.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s