D&D n°753 – Les elfes ne sont pas gentils

 

« Comme un conte » de Graham Joyce

Comme un conte… de fées. Sauf que ce sont des elfes et qu’ils ne sont pas vraiment gentils. Enfin, si on croit ce que raconte Tara, qui a disparu pendant vingt ans et qui revient retrouver sa famille et son petit ami après avoir passé seulement six mois dans l’autre monde.

Graham est un vrai malin qui joue sur tous les tableaux. Personne ne peut croire ce que raconte cette femme de trente-six ans qui en paraît dix-huit. Personne, ni ses parents, ni son frère, ni son psychiatre qui cherchent assidûment une explication rationnelle.

Remarquablement écrit et construit, en variant les points de vue et les souvenirs, le lecteur est emmené par le bout du nez et change de perspective selon les chapitres.

Ce n’est pas la première fois que je dis du bien de Joyce. De nombreux biftons en attestent (mais j’ai la flemme de vous chercher les liens). Le plus récent est par-là.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s