D&D n°751 – Post-apo chez les ploucs

 

« Une camionnette qui servait de volière » de Brice Tarvel

Suite à un accident nucléaire, des survivants se débrouillent comme ils peuvent dans un coin perdu dans la cambrousse profonde. Et ce, malgré les mutations et maladies dégénératives physiques et psychiques qui touchent les humains, les animaux, les plantes, et même les androïdes. Ils sont surveillés par les Scruts de la ville proche, qui se déplacent en ballons et se croient à l’abri des rayons.

On suit les aventures de quelques personnages hauts en couleur et aux caractères bien trempés. C’est rigolo et improbable mais logique, à sa manière. Les plus sympathiques s’en sortent bien et on referme ce livre avec un sourire aux lèvres qui ne vous a pas quitté tout au long de la lecture.

Le roman est suivi d’une nouvelle dont je n’ai pas vu l’intérêt. J’avais déjà eu ce même sentiment de dommage lors d’un précédent livre de Brice, très différent à tout point de vue (une terrible histoire de cannibale) mais également suivi de nouvelles. C’est bizarre cette nouvelle forme d’édition. Pour augmenter le nombre de pages, imagine-t-on.

Publicités

Une réflexion sur “D&D n°751 – Post-apo chez les ploucs

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s