D&D n°749 – La fin du monde

 

« Exodes » de Jean-Marc Ligny

Ne cherchez pas à comprendre comment fonctionne mon mauvais goût, je n’y arrive pas moi-même. Je répète à longueur de biftons que je n’aime pas les pavés, ni la glauquerie des dystopies et autres apocalypses horribles qui font flores dans la SF aujourd’hui. Et je viens de lire jusqu’au bout et sans sauter une seule des 650 pages cette descrption de la fin du monde.

Que Ligny soit un écrivain talentueux, il n’y a aucun doute. Le dernier roman que j’avais lu avait déjà gagné des prix et ma considération, c’était Aqua TM, déjà un joli paveton et déjà la fin de monde, il y a dix ans.

Là, on va plus loin que Le monde enfin d’Andrevon , puisque les plantes et les animaux disparaissent aussi, ou sont remplacés par des horreurs Le réchauffement climatique est plus violent encore que la catastrophe écologique qui l’accompagne. Quant aux comportements des humains…

On suit la route, l’exode, de quelques femmes, hommes et enfants qui tentent de survivre, quand d’autres deviennent « Mangemorts » ou « Boutefeux ». Le but est de parvenir à Davos (Suisse) devenue une enclave sous globe préservée de l’horreur tout autour.

Mais ça finit mal, forcément.

Publicités

4 réflexions sur “D&D n°749 – La fin du monde

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s