D&D n°741 – Espacer les doses

 

ob_4718d8_panthera04-01

« Un amour de Panthera » de Pierre-Alexis Orloff

Bizarrement, alors que je n’apprécie guère les pavés, j’aime bien les feuilletons. Sans doute que, lus à petite dose, ils font l’effet d’une série télé dont on attend l’épisode suivant de semaine en semaine. Du coup, on peut en avaler des heures ou des centaines de pages sans se lasser, si c’est à votre goût, évidemment.

Là c’est le quatrième d’une série et les bouquins sont très espacés dans le temps. Ce qui est relativement gênant – mais pas trop – pour se rappeler les noms et les rôles des personnages, dont le nombre croît avec la complexification du scenario. Je l’ai déjà dit en racontant mes impressions sur les tomes 1, 2 et 3 et je continue à prendre du plaisir à la lecture de cette histoire.

Cette fois, Panthera, qui vit un amour lesbien avec son amie Tanya, tombe amoureuse d’un homme quand, au même moment et par un heureux hasard ( hum…), c’est également le cas de sa copine. Sinon, les choses avancent tout doucement, malgré les bagarres et fusillades, et le lecteur n’est pas beaucoup plus avancé après avoir fini l’épisode. Mais, tout bien considéré, là n’est pas l’important. L’essentiel est dans le voyage et la satisfaction procurée par l’écriture agréable et les rebondissements incessants.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s