D&D n°739 – Paradoxal

 

11-22-63-tv-series-widescreen

« 11.22.63. » (2016), minisérie produite par Stephen King et J.J.Abrams

Je n’ai pas lu le bouquin et j’ai un peu peiné au visionnage de la série, mais j’ai bien fait d’aller au bout. Heureusement que c’était une minisérie en 9 morceaux (pilote + 8 épisodes).

De nos jours, un prof d’anglais d’un bled du Maine fait copain avec un tenancier de café.  Au fond de son établissement, il y a une porte qui permet d’aller dans le passé (en 1960) et d’en revenir. Le vieux est malade et le prof accepte d’y aller pour empêcher l’assassinat de JF Kennedy, espérant un monde meilleur.

L’atmosphère, les bagnoles, les fringues, la zique des sixties sont bien là, prégnantes et qui foutent un peu le bourdon à un quasi septua comme moi. Mais aux States les droits civiques des Noirs ne sont pas encore admis partout, et on y raffole pas des cocos.

C’est très lent et donc trop long, il y a des trucs drameux qui ne servent à rien dans l’intrigue principale, le comportement des personnages m’a paru souvent incohérent. Mais la fin est vraiment inattendue et réveille soudain l’intérêt. Je ne regrette donc pas les heures passées à regarder cette histoire, finalement.

Publicités

2 réflexions sur “D&D n°739 – Paradoxal

  1. J’ai acheté le livre à sa sortie, parce que j’aime Stephen King, et je ne l’ai toujours pas lu, j’ignore pourquoi. Peut-être le titre qui me rebute, j’aime pas les chiffres. Mais ça a l’air fichtrement intéressant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s