D&D n°736 – Exercice de style

 

homme-qui-traversa-terre

« L’homme qui traversa la Terre » de Robert Darvel

Les Moutons Électriques font de beaux livres et en voilà un exemple. Sous cette splendide couverture de Melchior Ascaride se trouve un « roman d’amour et de vengeance ».

Pour apprécier l’ouvrage, il faut aimer l’écriture à l’ancienne, avec des mots rares (que je n’avais jamais lus), qui raconte une aventure totalement impossible.

Il convient aussi d’apprécier le merveilleux scientifique et ses  codes de la fin du XIXe, début du XXe. Il faut aussi comprendre les références, les jeux de mots sur les noms et goûter un humour teinté d’ironie et de distanciation sur ce qui est raconté.

Il faut enfin aimer se faire interpeller par l’auteur au cours de la lecture.

Sous ces conditions, nul doute que ce livre vous plaira.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s