D&D n°729 – Les hippies dans les années 80

Ce document a été créé et certifié chez IGS-CP, Charente (16)

Ce document a été créé et certifié chez IGS-CP, Charente (16)

 

« Les Mécanos de Vénus » de Joe R. Lonsdale

Ben oui, ce mal poilé d’Henri a une douce (la pauvre !) et même qu’elle lui fait des cadeaux pour la Noyel des mécréants. Comme espéré, il a trouvé, dans ses chaussettes virtuelles et sous son absence de sapin, les premiers bouquins avec Hap et Leonard de ce Lonsdale qui lui avait bien plu.

Cette première aventure n’a rien d’une enquête, contrairement au sous-titre de l’éditeur, qui en fait beaucoup aussi avec ce titre inventé, alors que, en vo, c’est « Savage Season » ! Mais bon, le marketing a ses raisons que je ne veux pas comprendre et que je considère plutôt comme un manque de respect envers l’auteur. Les rouspétances s’arrêtent là parce que merci quand même à Folio policier d’éditer et de continuer à rendre disponible ce genre de littérature.

C’est Hap qui raconte. Hippie idéaliste dans les années 60, il a même été en prison pour ses idées, mais depuis il ne croit plus trop à la révolution des mentalités et vivote comme cueilleur de roses dans le Texas de l’Est. Il a un pote, Leonard, un noir homo ancien du Viêt-Nam avec qui il entretient avec humour et taquinerie une solide amitié qui constitue la colonne vertébrale du livre, et de la personnalité des deux personnages. Hap est toujours amoureux de la belle Trudy, celle-là même qui l’a laissé tomber quand il était en taule. La voilà qui revient, après toutes ces années (on est à la fin des 80) pour lui proposer un plan d’enfer : récupérer un paquet de fric, caché dans des marécages que Hap connait bien.

Je ne vous raconte pas la suite de déboires et de désillusions que devront subir Hap et Leonard, avec les vrais faux idéalistes qui entourent Trudy, puis avec les purs méchants que ces derniers fréquentent. Ce sera très dur mais ils finiront par s’en sortir.

C’est un roman d’action et d’aventures, noir si vous voulez pour ses personnages, mais qui n’a rien de policier et surtout qui, contrairement à la plupart des textes du genre, ne manque pas de fond, sur l’idéalisme et ce qui reste des illusions de construire un monde meilleur. Je me laisse un peu de temps avant de lire la suite.

Publicités

2 réflexions sur “D&D n°729 – Les hippies dans les années 80

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s