D&D n°724 – Enfin un délice

Ce document a été créé et certifié chez IGS-CP, Charente (16)

Ce document a été créé et certifié chez IGS-CP, Charente (16)

« Sur la ligne noire » de Joe R. Lansdale

Vous commencez à me connaître. Ça fait plus d’une décennie (et 724 biftons) que je sévis dans la bloguitude. Je suis vieux et pas toujours aimable mais je me soigne. La preuve ? Je ne dis plus du mal que des estrangers. Et, sur ce coup, je retrouve le plaisir de lecture, celui qui vous fait partir ailleurs et tourner compulsivement les pages.

De retour dans le Texas de l’Est, avec Joe. Dans l’omnibus à trois romans de Folio policier, j’avais déjà bien aimé Un froid d’enfer et Les marécages et je m’étais gardé le dernier pour un moment comme celui-là, quand je suis vraiment déçu par les bouquins de SF et fantasy que les jeunes et moins jeunes d’aujourd’hui adulent et priment.

Oh que j’ai bien fait ! Je sens que Lansdale va bientôt rejoindre le panthéon de mes auteurs préférés toutes catégories.

C’est un gamin de treize-quatorze ans qui raconte, à la fin des années cinquante dans ce Texas limitrophe de la Louisiane. Il vit dans un cinéma drive-in l’été où il découvre une vieille boîte rouillée avec dedans non pas la carte d’un trésor mais des lettres d’amour un peu bizarres. Avec sa sœur ado délurée à queue de cheval, son chien fidèle, son pote hirsute et le vieux projectionniste noir, il va mener l’enquête et apprendre beaucoup. C’est émouvant, ça sent le vécu, c’est fin et drôle, c’est aussi un plaidoyer contre le racisme qui sévit encore dans ce Sud profond chez les petits blancs comme chez les richards. Les personnages secondaires ressemblent à ceux de Burke, sauf que le héros est un gamin qui apprend les choses de la vie.

Il est temps que je lise les aventures de Hap Collins et Leonard Pine.

Publicités

5 réflexions sur “D&D n°724 – Enfin un délice

  1. Je n’ai lu qu’une seule des aventures et Hap & Leonard (L’arbre à bouteilles) et j’ai beaucoup aimé. Je crois que tu peut te lancer…

  2. Je n’ai pas lu celui-ci (va falloir que je me mette à jour), mais Hap et Leonard, c’est balaise. Il y a même une série télé, très bien foutue, qui a vu le jour, avec James Purefoy et Michael K. Williams.

      • Elle s’appelle Hap and Leonard, on ne la trouve qu’en VO sous-titrée, pour ce que j’en sais. J’ai les six épisodes de la saison 1. Si tu veux te rendre compte, je peux t’envoyer le 1er épisode par Wetransfer, si ma foutue connexion veut bien agiter ses petites bielles.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s