D&D n°708 – Un traitement intelligent de la singularité.

person-of-interest-saison-5-final-photos-banner

« Person of Interest », saison 5 et finale (2016), série créée par Jonathan Nolan

Une de mes séries préférées de ces dernières années se termine. J’en raconte assez dans mes précédents biftons (saison 1, saison 2 et saison 3) pour ne pas recommencer le pitch.

Bien que déçu par la saison 4, j’avais hâte  de retrouver Shaw la belle brune, qui est bien vivante (mais dans quel état !), et Root son amie à demi machine. On est vite happé par la série comme aux meilleurs moments des premières saisons. Evidemment que les choses tourneront mal, mais pas pour tout le monde, heureusement.

Aucune envie de vous dévoiler le dénouement en cascades. Si vous avez apprécié les saisons précédentes vous adorerez cette finale subtile pleine de morale, d’éthique, de philosophie existentielle, de sentiments  amicaux et amoureux.  Le tout sans jamais ennuyer, larmoyer ni prendre la tête. Du grand art.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s