D&D n°672 – Tout ça pour ça.

1731911-gf

« Panopticon » de Nicolas Bouchard

Toujours dans l’espoir de découvrir du nouveau et intéressant, j’ai acheté ce bouquin au hasard, sans rien savoir de son auteur.

Le héros, un philosophe ayant vraiment existé, Jeremy Bentham, s’intéresse à des gamins dotés de pouvoir et ils partent en voyage pour savoir qui les a rendus comme ça.

Je ne sais pas vous mais le passéisme me fatigue. Cette fascination pour l’Histoire, tordue et retravaillée, n’est pas à mon goût. J’apprécie le fantastique du XIXe siècle quand il est écrit à cette époque, pas quand un contemporain fait comme si.

Même si la lecture ne fut pas trop difficile, grâce sans doute à la technique de professionnel de Bouchard, j’ai eu tendance à sauter des paragraphes, surtout sur la fin. Car ce fut long, très et trop. J’ai insisté pour connaître la résolution du mystère et il n’y en avait pas.

D’autant que je n’ai pas cru à cette histoire. Rien n’est crédible, de l’omniscience du philosophe aux enfances des jeunes gens racontées par eux-mêmes, de la relation entre eux à leur évolution au cours du voyage. Quant à leurs pouvoirs…

Ah oui, j’oubliais, le titre. Eh bien c’est ça la résolution du mystère : la fameuse prison selon Bentham.

J’ai fait l’effort d’aller au bout. Je n’aurais pas dû.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s