D&D n°654 – Chacun son mauvais goût !

banshee-affiche-saison-2-mini
« Banshee », saison 3 (2015)

Reportez-vous donc aux biftons traitant des saisons 1 et 2. La 3 ne démérite pas et maintient le niveau. Les scénaristes sont des malins : ils ont baissé le curseur sexe et violence. Un peu. Il y a nettement moins de cul, même si les coups pleuvent comme les meurtres et le sang. Mais bon, c’est un western moderne…

Le héros pauvre faux sheriff vrai voleur va de nouveau en voir de toutes les couleurs. Il devra se venger d’un colosse amérindien complètement à l’Ouest (on sourit : humour) qui exagère vraiment dans la méchanceté.

Les autres aussi vont déguster, de son ex- toujours mère de sa fille ado rebelle, à ses rares potes ou à la jeune amish qui prend des initiatives fâcheuses quand son tonton truand (bidoche et drogue) fait une crise de conscience…

Sans vraiment comprendre pourquoi j’accroche à cette série – doit y avoir de la philo primaire, voire bourrin, derrière la vie en forme de tragédie grecque de ces amerloques – je ne peux que vous la conseiller.

La fin de saison est moche mais haletante, bien sûr, quand un des persos, parmi les plus sympas et les plus zarbis, se fait enlever. Le héros devra donc se bouger en quatrième saison…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s