D&D n°651 – Les freaks de Bourland.

hollywood_monsters
« Hollywood Monsters » de Fabrice Bourland

Ce dernier opus des aventures de Singleton et Trelawney se passe à Los Angeles juste avant la Deuxième Guerre. Toujours plaisant à lire et rigoureusement documenté, l’auteur nous fait partager son amour du cinoche de ces années-là.

L’enquête part d’une rencontre de nos deux détectives avec un loup-garou, alors qu’à deux pas une femme est assassinée. Très vite Singleton, qui marche à l’intuition et se croit un peu medium (c’est le seul élément fantastique de cette histoire), ne croit pas l’homme-bête coupable. S’en suit un étrange défilé de personnages atteints de malformations variées, une femme à trois seins, d’autres avec une queue ou des pinces à la place des doigts, et des nains, bien sûr.

Tout en rendant hommage aux débuts des films parlants et à leurs réalisateurs et acteurs, Fabrice nous rappelle que l’eugénisme, l’élimination des non conformes, était institutionnelle aux States à l’époque. Et que les savants fous ont toujours existé.

P.S. : Pour les liens sur les autres aventures de ces détectives, voir un récent billet.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s