D&D n°647 – Feuilleton en stand-by.

panthera03-01
« La mère de Panthera » de Pierre-Alexis Orloff

Après avoir lu avec un certain plaisir L’effroyable vengeance de Panthera  et Panthera contre Faustus, je me devais de lire ce troisième « cahier ».

Le temps passé entre le deuxième et ce troisième épisode est un peu gênant pour recoller dans sa mémoire les morceaux de cette histoire, car les personnages sont nombreux. Mais ce n’est pas très grave. D’autant qu’il ne se passe pas grand-chose du côté de notre héroïne : elle tombe amoureuse comme une midinette et sa mère n’est effectivement pas celle qu’elle croyait. Mais seul le lecteur le sait.

On continue de baigner dans cette France des sixties uchronique, où ont débarqués les Faëris (nymphes, faunes, farfadets et autres centaures), et où certains notables, acoquinés avec des ex-nazis férus de magie, invoquent les démons. Comme dans les épisodes précédents (allez lire mes vieux biftons), c’est bien écrit et ça coule tout seul, sans aspérités.

La mise en scène sur l’auteur inconnu, Orloff, commencée par Jean-Marc Lofficier dans les tomes précédents, est ici confiée à Jean-Luc Rivera qui, à partir de documents photographiques, brode, avec une belle érudition teintée d’ironie, sur les sociétés secrètes, les OVNI et le reste des mystères occultes.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s