D&D n°640 – Tout est dans tout.

di_2232581b
« Dirk Gently », saison unique de trois épisodes (2012), créée et écrite par Howard Overman, d’après Douglas Adams

En voilà une série qui aurait dû cartonner, ou – les gens sont … disons, graves ? – mériter un succès d’estime. Que nenni, pas vendable aux adus ni aux ménagères de y ans, les cœurs de cible, donc pas pubardable, et on oublie…

Rigoureusement impossible à résumer, cette mini-série british (what else ?) vaut le visionnage du curieux et de la curieuse. On suit trois enquêtes d’un détective holistique, pas moins et carrément, qui relie entre elles des choses qui n’ont a priori rien à voir. C’est surprenant et décalé, mais surtout c’est drôle. À l’anglaise. Le héros n’est pas sympathique mais peut le devenir. Son associé/assistant est trop con pour être vrai, et pourtant…

Pour changer des zombies, des hostos, des avocats ou des papes pourris, sans parler des hobbits et des vampires, mon conseil de fin d’année.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s