D&D n°625 – Pour changer.

9782070455294FS
« La soif primordiale » de Pablo De Santis

En Argentine, pour moi, il y a le football, le tango, les gauchos dans la pampa et la littérature fantastique. Je vous en ai touché deux mots à propos d’un autre argentin qui débarquait en Folio SF. Mais ce roman n’a rien à voir avec l’autre. Il est vraiment bien.

L’histoire se passe dans les années cinquante à Buenos Aires, un temps où internet et téléphones idiots n’existaient pas. Un réparateur de machines à écrire devient journaliste, puis agent de la police de l’occulte (ou équivalent) et va rencontrer les antiquaires, ces êtres qui semblent immortels. Il sera initié par un vieux libraire, tombera amoureux et je ne vous raconte pas la suite.

Il y a une ambiance très particulière qui change agréablement de notre ici et aujourd’hui d’occidental européen. Bien sûr je ne connais aucun des noms de rue ni la plupart des auteurs cités mais ça ne m’a pas dérangé pour entrer dans la vieille librairie au fond de la ruelle.

Très original quant au traitement du mythe du vampire, très loin de Dracula et de ses descendants qui envahissent les écrans, très dépaysant pour ceux qui n’ont pas vécu à Buenos Aires dans les cinquante, ce roman – peut-être un peu touffu voire brouillon par moments – vous changera vraiment et agréablement de vos habitudes.

P.S.: le titre original était « Les Antiquaires », parce que celui-là…

Publicités

2 réflexions sur “D&D n°625 – Pour changer.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s