D&D n°621 – Ah, les Suédoises…

5595621.image
« Annika Bengzton, crime reporter » (2012), série créée à partir des romans de Liza Marklund.

Quand j’étais ado – pas boutonneux, on ne peut avoir tous les défauts –, on fantasmait sur les Anglaises (petites ou pas) [Margate, été 65, elle s’appelait Sue…], et sur les Suédoises, ces étrangères libérées, pour avoir une première expérience sexuelle [St. Anton, Autriche, hiver 66. elle s’appelait … ça ne vous regarde pas]. Je ne sais pas pourquoi ces souvenirs à la con me sont revenus après avoir visionné les six téléfilms qui constituent la première (ou unique ?) saison de ce drôle de feuilleton.

Annika est journaliste dans une presse qui aime les scandales et les scoops, elle bosse dur et n’a pas froid aux yeux. Ce qui n’arrange pas son couple et l’oblige à quitter ses deux enfants plus souvent qu’elle n’en aurait envie, quoi que… Elle a du flair, intuite les trucs comme une enquêtrice professionnelle, fait parler les témoins comme les flics (quel drôle de pays démocratique, la Suède, où chacun peut consulter les notes de frais des élus ou discuter avec le commissaire en charge de l’enquête !).

Mais il faut dire qu’elle sait y faire. Une grande sèche fausse blonde – pas mon type a priori – mais avec un charme ravageur malgré un menton à fossette digne d’un cow-boy. Tout est dans l’actrice, et dans le rôle (paraît-il un peu autobiographique) écrit par sa créatrice.

Je me suis fait avoir. En tout cas, ça s’essaye. Et ne faites pas comme moi, regardez-les films dans l’ordre chronologique de la série, à cause des trucs familiaux (pathos des relations à ses enfants et aux mecs).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s