D&D n°609 – Non, j’y crois pas, sans déconner ?

3173639679_1_12_GkF2K8FH
« Revenge », saison 3 (2013-2014), série créée par Mike Kelley

Devant l’avalanche de coups tordus, de complots et de retournements d’alliance, cette série est maintenant entrée de plain-pied dans le cercle des scénarios les plus improbables. Le rythme s’accélère encore après la saison 1 et la 2. En d’autres termes, le portnawak EST le fil rouge de cette série, qui pourtant accroche quand même (va comprendre, Charles). Sans doute dans l’espoir de savoir ce qu’ils vont bien pouvoir inventer, qui les scénaristes vont ressusciter ou nous offrir comme fils caché, amant oublié ou parent biologique sorti du chapeau.

Il y a pourtant de vrais morts et de vraies mortes, mais on finit par se demander s’ils ne vont pas réapparaître. Les personnages changent de mentalité comme d’alliance, plus que de chemises ou de robes de bal. Les gentils sont forcément un peu cons, mais heureusement les méchants aussi. Ce qui fait qu’on se demande s’ils sont machiavéliques ou naïfs ?

Le spectateur aura, dans cette saison 3, son lot de nouveaux personnages et constatera la disparition (provisoire ou définitive ?) de quelques anciens. À ce titre, le final vaut son pesant de cacahouètes de l’impossible. Mais que croire ? Hein ?

Si vous n’avez rien d’autre à vous mettre sous le regard fatigué depuis votre canapé, on finit par rigoler des invraisemblances hebdomadaires de ce sitcom élargi à l’État de New-York.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s