D&D n°606 – La mort, l’amour, la vie.

-couv-definitive

« Le bel été » de Gudule

Vous connaissez mon admiration pour le talent de Gudule. Je n’avais lu que ses romans fantastiques, courts et féroces, drôles et horribles, qui vous claquent les neurones, comme La petite fille aux araignées , Mon âme est une porcherie , Petite chanson dans la pénombre , La Baby-Sitter , et d’autres, ou encore plus récemment Truc.

Mais cette dame a écrit bien d’autres choses, billettiste à Hara-Kiri, L’Echo des Savanes, Charlie, Fluide Glacial ou Pif dans les 70’ et 80’, elle publie également des choses pour les jeunes et les très jeunes (mais je suis vieux donc ne les ai pas lues) et aussi – on y arrive, ne perdez pas patience – une sorte d’autobiographie romancée pleine de scènes de sa vraie vie.

Ce très court bouquin de 65 pages raconte le dernier épisode en date. La même année dernière (2013), elle a perdu son compagnon, trouvé un autre amour et un gliome a poussé dans sa tête. De quoi en raconter ! Avec pudeur, tendresse, révolte, reconnaissance et humour. C’est beau.

Pour commander, tout est expliqué sur son blog.

Publicités

Une réflexion sur “D&D n°606 – La mort, l’amour, la vie.

  1. Pingback: Lire sous les Acacias | Éthique et Tarn

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s