D&D n°603 – On ne rigole plus.

486387_10151613911495774_1346072742_n

« Dernière Semaine d’un Reptile » de Franck Ferric

Je vous ai déjà causé, en bien, des deux romans précédents de ce trentenaire. Dans des genres différents, La Loi du Désert  et Les Tengences Divines  m’ont paru originaux (c’est pas fréquent) et avec un esprit et une écriture qui se démarquent nettement de ce qu’on peut trouver dans cette SFFF boursouflée de faiseuses et de faiseurs pour qui le style abscons fait office de talent.

Cet ouvrage, un poche pas cher et écrit gros, ne change pas mon opinion sur le bonhomme. Pour relier entre elles huit nouvelles a priori sans rapport, Franck nous a concocté l’histoire de Julius, celui qui les écrit dans sa longue descente vers la déprime radicale. D’où le titre de ce bifton parce que, pour rigoler, va falloir changer de lecture.

Mais c’est bien, c’est court et ça claque.

Un auteur à suivre, programmé en Lunes d’Encre. Comme quoi il m’arrive de partager les goûts de Gilles Dumay, même sur les modernes francophones.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s