D&D n°600 – Le western revisité.

Banshee_serie_TV-620x347
« Banshee », saison 2 (2014), série créée par Jonhatan Tropper et David Schickler
Je vous avais entretenu de la première saison, la deuxième maintient le rythme et est truffée de violence, de sexe et de grands sentiments, mais aussi de coups tordus et de méchanceté.
Il y a un sacré rythme dans cette série. Le vrai faux héros voleur devenu sheriff est partagé entre toutes ses maîtresses, ses vrais amis, ses fausses relations, sa paternité (mais oui, une vraie et une héritée avec l’étoile de flic), et sa moralité, ou philosophie de vie ou encore ses principes.
Ça cogne, ça défouraille et ça s’étripe au surin. C’est méchamment violent, ça baise et ça saigne. Quoi que et nonobstant, comme chacun sait, les pires violences ne sont pas forcément physiques.
Outre le parfait salaud et ses parents amish, le super vilain mafioso ukrainien (tiens donc ?) père de l’ex du mec , il y a les Indiens devenus hommes d’affaire avec le casino, le système américain des petites villes où le procureur déteste le sheriff, et des femmes belles et ambitieuses qui n’ont pas froid aux yeux ni au reste (une Indienne, une Amish dissidente, une fliquette… et madame la femme du proc’ mais ex du sheriff).
Il y a de gros efforts sur la zique et les images, et les acteurs sont bons. Vous voilà prévenus.

 

Publicités