D&D n°598 – Pour alimenter un blog, pourquoi pas la fin du monde ?

 

RO40200098

« Mondes en collision » de Immanuel Velikovsky

En ce moment, tout ce que je lis m’ennuie. J’essaye plein de trucs modernes, de la fantasy avec la french touch qui ressemble trop au reste que c’est même pas la peine, de la SF grave moderne de gauche deleuzienne illisible, ou alors à l’ancienne, façon récriture de vieux Fleuve Noir sans humour et chiants comme un roman d’aventures déjà lu vingt fois.

Tout me gonfle, rien ne m’accroche. Quand on a beaucoup lu, même si on ne se rappelle plus grand-chose, on se lasse vite du truc toujours pareil, de la même chose, de la même musique, ou de l’exercice de style pénible qui fait genre. Vous vous en tapez, je comprends. Mais faut écrire des billets idiots pour éviter les pubarderies infernales des blogs gratuits.

J’essaye aussi, tant qu’à faire, des trucs graves de ouf de l’impossible, comme l’étonnant Mondes en collision, un essai qui se veut scientifique paru en 1951 en langue grenouille. Comment dire ? Une comète est passée au moment de l’exode des Israélites, à la fin du Moyen Empire égyptien. Le monde en a été bouleversé, le soleil s’est levé à l’Ouest (comme le monsieur) et la Terre s’est retournée. D’ailleurs les Mayas et les Hindous le disent aussi. Il y a eu, à cette occasion ou à une précédente, la disparition des dinosaures, le Déluge, la submersion de l’Atlantide, une nuit de sept jours et la manne, une sorte de miel ou d’ambroisie, est tombée du ciel pour nourrir les rares humains survivants. C’est au-delà de la fantasy mais c’est, là encore, illisible, et l’humour n’est pas volontaire. Excusez-moi si j’ai zappé des pages entières n’y suis allé au bout du bouzin. Il paraît qu’il est expliqué à la fin que cette comète, qui est passée deux fois en 52 ans environ, en fait, c’est la planète Vénus. Ah bon. Sortir des sentiers rebattus de la science officielle, ça me va, mais le monsieur, psychiatre de son état, pousse le bouchon dans l’infini…

P.S. : j’ai donc googlisé après coup. Figurez-vous qu’il y a encore aujourd’hui des mécréants (collègues !) qui le prennent très au sérieux. Comme là http://bistrobarblog.blogspot.ch/2013/03/mondes-en-collision-velikovsky-le.html

Bon, de toute façon, la fin du monde est proche. Tout le monde le dit, même la NASA !

Publicités

Une réflexion sur “D&D n°598 – Pour alimenter un blog, pourquoi pas la fin du monde ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s