D&D n°584 – L’obsession de la guerre.

 

Joyeuses-Apocalypses

« La guerre mondiale n°3 » in « Joyeuses Apocalypses » de Jacques Spitz

J’ai repris la lecture de ce bouquin mais, malheureusement, plus j’avance et plus je suis déçu. C’est toujours bien écrit, toujours cynique, toujours désabusé, mais ça me lasse.

Là, dans les années 50 ou 60 ?, les vilains Soviétiques décident de conquérir l’Europe. Et pour être vilains bêtes avec leur général dictateur, ils le sont. Heureusement il y a la marine anglaise et l’esprit pratique des Américains, qui finissent par mettre la tannée aux Soviétiques, moyennant force bombes atomiques et autres développements techniques du plus haut létal. Et des soldats congelés qui ne mangent pas, entre autres. Mais, à la fin, les Eurasiens ne sont pas plus heureux, libérés d’une dictature pour une autre.

Bouffer du sabre et du goupillon, je n’ai rien contre, mais je n’ai pas la patience de lire tous ces détails de vraie géographie et de fausses stratégies militaires. J’ai fini en lisant en diagonale. La morale est la même que dans les romans précédents : il n’y a rien à tirer de l’humanité. Dont acte.

Publicités

2 réflexions sur “D&D n°584 – L’obsession de la guerre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s