D&D n°579 – Lent mais bon.

 

1q84-livre-1

« 1Q84, livre 1 » de Haruki Murakami

Du plus loin que je me souvienne, j’ai toujours aimé lire Murakami, sa subtilité, sa vision du monde et sa façon d’écrire le fantastique. J’ai pourtant longtemps hésité devant cet énorme pavé de plus de 1500 pages. Après des mois d’attente sur mon étagère des trucs à lire, je sors enfin ce tome 1, le seul que j’ai acheté, par prudence.

Eh bien j’ai eu tort d’avoir peur. Et pourtant c’est long, et lent. J’imagine que les amateurs ont déjà lu les douzaines de recensions dans toutes les langues qu’ils pratiquent, ce japonais élevé aux États-Unis de dimension planétaire ratant de peu le Nobel depuis quelques années. Je ne vais donc pas vous raconter les histoires parallèles de deux nippons en 1984 : la fille de Témoins devenue meurtrière par choix moral et le fils de collecteur de redevances, matheux devenu écrivain et nègre.

Le titre bizarre n’est pas sans signification, référence voulue au chef d’œuvre de George Orwell . Le monde d’aujourd’hui, ou d’hier, n’est pas la dystopie dictatoriale de Big Brother, mais ce n’est pas pour autant le paradis. Loin s’en faut. La misère n’est pas que manque de nourriture, de toit ou de soins, elle est aussi sexuelle et sociétale. Sans compter les difficultés de communiquer, avec ses parents, avec les autres et de se comprendre soi-même. Faut-il s’engager, en poltique ou en religion, suivre un maître, ou se tenir à l’écart ? Comment les souvenirs interfèrent avec le présent ?

Et que penser d’un ciel avec deux lunes, ou des Little People ?

P.S. : Parce que c’est vous, et parce que c’est lui, j’ai retrouvé les liens de mes vieux billets sur Au sud de la frontière, à l’ouest du soleil , Les amants du Spoutnik , Kafka sur le rivage , Le passage de la nuit et Saules aveugles, femme endormie.

Publicités

6 réflexions sur “D&D n°579 – Lent mais bon.

  1. Les dix, quinze dernières pages du deuxième tome sont de toutes beautés.
    Saluons cette immense auteur à sa juste valeur. Il y a Murakami puis tous les autres qui rament…loin derrière.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s