D&D n°555 – Un titre idiot pour un chef d’œuvre.

Le-village-des-damnés-de-John-Wyndham

« Le village des damnés » de John Wyndham

Ben oui, il faut le dire, le rapport entre le titre original facilement traduisible « Les Coucous de Midwich » et ce titre imbécile ne cesse pas de me taper sur le système depuis toujours.

Tout le monde ou presque connait l’histoire ou a vu le film. Lors du « Jour noir » (the Dayout) une soucoupe se pose à Midwich. Neuf mois après y naissent des filles et des garçons aux yeux dorés, tous semblables, qui poussent puis pensent différemment des bébés anglais ordinaires.

C’est fichtrement intelligent, subtil, narquois, humoristique, et pas daté pour un sou. À part une dérive raciste sur la fin, que l’on pardonnera comme on pardonne à Hergé pour « Tintin au Congo ». La faute à la date de parution (1957), l’anthropologie et la génétique des populations balbutiaient et on trouvait normal, contrairement aux évidences, de séparer les humains en Blancs, Jaunes, Noirs et Rouges.

Ce détail (de l’Histoire ?) évacué, c’est vraiment remarquable et indispensable à tout amateur de science-fiction.

John Wyndham raconte comme un grand, car c’en est un.

P.S. : Il y a deux romans dans ce livre. L’autre, Chocky, pour plus tard.

Publicités

5 réflexions sur “D&D n°555 – Un titre idiot pour un chef d’œuvre.

  1. Tout à fait d’accord, Wyndham est un grand. « Les coucous de Midwich » bien sûr mais aussi « La révolte des triffides » qui est un des meilleurs post-apo que je connaisse. Je te conseille aussi « Le péril vient de la mer » qui relate une invasion ET angoissante et originale.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s